15W pulsed laser
<FCK:meta  data-cke-saved-name=

Expérimentations laser radioamateur        

par Yves Garnier F1AVY et Marius Cousin F8DO


 

 Le rendez-vous des RADIOAMATEURS ORGanisés !

 DES SHF A LA LUMIERE 

 

Nous décrivons ici nos expériences de communications en espace libre réalisées à l’aide de lasers à semi-conducteurs ainsi que les caractéristiques essentielles des composants optoélectroniques que nous avons utilisés. Ces liaisons mettent en évidence les propriétés de la propagation atmosphérique dans l'infrarouge et l'usage possible de réflexions sur différents obstacles. La construction de récepteurs photoélectriques très sensibles, celle de dispositifs émetteurs laser modulés et les résultats sur le terrain sont détaillés. La sensibilité extraordinaire des photorécepteurs qui ont permis ces communications hors visibilité directe a été obtenue en grande partie grâce à l’utilisation des traitements FFTDSP* sur PC. Ces méthodes qui utilisent les "cartes son" permettent de détecter des signaux BF extrêmement faibles et totalement inaudibles car noyés dans le bruit. La photo détection quantique directe du nombre de photons reçus permet la conservation parfaite de la fréquence de modulation sur le trajet. Cette caractéristique qui n'existe pas en réception radio classique (glissements des oscillateurs locaux et effets Doppler) permet d'exploiter des points d'analyse spectrale FFT proche de 1/1000 de Hz avec accumulation même sur des périodes longues.

 

* Fast Fourier Transform Digital Signal Processing

   

 

                                                 Annuaire gratuit Topsites, referencement sur Internet

 ATTENTION !  Les expériences décrites dans les pages de ce site sont antérieures à 2009.
Les conditions légales d’utilisation de certains matériels sont à vérifier dans le contexte législatif actuel.

 

 

10 GHz NOSTALGIE...

MT Blanc

Radioamateur avec l’indicatif F1AVY depuis 1969, j’ai toujours  été passionné par l’expérimentation sur les fréquences les plus élevées du spectre radioélectrique.

En 1977, depuis le refuge de Tête Rousse (Mont Blanc) j'avais été très surpris de pouvoir contacter facilement sur 10 GHz F8DO, F1CVJ et F1AVW situés à plus de 180 km malgré une puissance de seulement 10 milliwatts et une modulation de type "FM bande large". Ces liaisons surprenantes nous montraient l'avantage que présente ces fréquences pour des liaisons en espace libre en raison du gain d'antenne énorme (60 dB = 30 dB TX + 30 dB RX) que l'on peut facilement obtenir à l'émission et à la réception.

Les dimensions relatives très importanes des antennes par rapport aux longueurs d'ondes expliquent ces gains spectaculaires. Avec les lasers ce phénomène est considérablement augmenté et les perspectives de liaisons directes à l'aide de puissances infimes sont extraordinaires.

 

 

    

Dès 1975 nos premiers essais avec l'infrarouge.                  Notre laser RCA de 3 Watt

                                                                                     impulsion 200 nS de l'époque.  

 

 

De 10 GHz à 384 THz  

 

    

La photo ci-dessus montre la réception par réflexion sur les nuages d'une petite balise laser infrarouge (P = 5 mW, longueur d'onde proche de 0,78 microns, lentille de sortie de 5 mm).

Ce message en boucle pouvait être facilement reçu de nuit dans un cercle de 15 Km de rayon autour de la balise sur un récepteur K3PGP à l'aide de la carte son d'un PC et du programme FFTDSP "SPECTRAN" de I2PHD (Optique: miroir sphérique de 24 cm).
Le signal qui module l'intensité du laser provient de la sortie audio d'un PC hébergeant le programme de IZ8BLY "HELLSCHREIBER".

Les ondes micrométriques sont donc aussi utilisables !




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement